MENU
Aide Successoral Fragment life Partenariat Professionnel

La force de la destinée

La force de la destinée

Pour commentaires : David Beaulieu, PRF agréé david.beaulieu@lrouleau.com Depuis des siècles, l’homme a déboisé et mis beaucoup d’énergie à construire des routes. Il a aussi appris à travers ses pratiques, à le faire en respectant les lois de Dame Nature et en composant avec tout ce qu’elle a pu mettre à sa disposition. C’est ainsi qu’avec le temps, le dessin de nos routes a été influencé par les emplacements des cours d’eau et des dénivellations. Les ingénieurs en génie civil ont participé à l’avancement de la science en introduisant d’imposantes infrastructures telles des viaducs, de majestueux ponts, dans le but de faciliter nos déplacements dans la plus grande sécurité et ce, tant en milieu urbain que rural. On a déjà vu Dame Nature se révolter et démontrer sa grande force en ramenant dans leur lit, les rivières qu’elle avait elle-même disposées jadis, détruisant du même coup tout ce que l’homme pensait avoir bâti avec soin. Peu importe le lieu, Dame Nature demeure la maîtresse et directrice en toutes catégories. Les grands vents, le feu engendré par la chaleur torride, les pluies torrentielles, les embâcles printanières des rivières causées par l’accumulation des glaces, en sont des exemples. Au plan terrestre, peu importe l’avancement de la technologie, l’homme demeure bien faible et sera toujours bien petit devant la puissance imprévisible et la force inépuisable de cette grande Dame. De la même façon, on aura beau vouloir fignoler notre destinée, la vie qui nous a été gratuitement donnée demeure une bien frêle essence, qui peut à tout moment nous être ravie. La mort demeure cette force imprévisible et sournoise qui vient, à notre insu, rompre le chemin du cœur ; ce chemin qui a été emprunté depuis toujours, pour se rendre aux agréables conversations tenues avec papa, maman, grand-papa, grand-maman, un conjoint ou avec un ami. C’est ainsi que trop souvent, cette visiteuse inattendue vient creuser un grand trou vide que chacun tente de remplir à sa manière, lorsque l’un d’eux nous quitte. Certes, on ne peut rien contre elle. Le gros bon sens est sans doute de garder le cœur grand ouvert en toute conscience pour réaliser tout le bonheur et la chance d’être entouré au quotidien de ces personnes qui font la beauté de «notre vie», et d’en savourer chaque minute. En ce sens, que cette saison qui s'annonce soit favorable pour chacun de vous. Qu’elle vous permette de bâtir les plus belles passerelles qui embelliront votre vie, le plus précieux présent et à la fois le plus fragile. Auteure : Nicole Pâquet, professionnelle en rituels funéraires INFOS En référence à l’article 5.14 du document du Bureau de normalisation du Québec (BNQ9700-699), seule une entreprise funéraire CERTIFIÉE à l’obligation d’offrir des services de soutien et de suivi pour la famille et les proches du défunt. Pour ce faire, elle doit remettre un guide d’accompagnement et les aider à remplir les formulaires administratifs et les démarches suite à un décès.