MENU
Aide Successoral Fragment life Partenariat Professionnel

Hommage à M. Claude Gagné

Hommage à M. Claude Gagné

Hommage rédigé et lu par sa fille Mélanie Gagné lors de la célébration commémorative. Bon voyage papa Nous venons de perdre un géant. Notre CloClo, Papoute, Face Varte nationale. Papa a vécu avec la maladie pendant près de six ans. Il lui a tenu tête jusqu’à la fin. Il a été courageux et résilient. La leucémie a dû même regretter de s’être installée dans ce corps de grand guerrier. À sa fête, le 25 avril dernier, il avait de la difficulté à marcher à cause de la maladie. Mais il était tellement heureux de célébrer son anniversaire en famille, qu’il a trouvé la force d’inviter ma mère à danser. J’étais bouche bée et surtout pleine d’admiration et de fierté. Maman a aussi été très forte pendant toutes ces années en épaulant mon père avec dévouement. Cet amour et cette force seront toujours une source d’inspiration pour moi. Papa était aimant, généreux, curieux, bienveillant, ouvert, drôle et taquin. Il aimait profondément la vie et avait une bonne capacité d’émerveillement. Un beau paysage, une marche sur la grève, un repas en famille ou entre amis, toutes ces choses qui ne coûtent rien avaient une grande valeur pour lui et le rendaient heureux. Le départ d’un géant comme Claude laisse un vide immense. Nous devrons apprendre à vivre avec son absence. Nous devrons combler le vide avec de beaux souvenirs, des leçons de vie et quelques folies et niaiseries. C’est clairement ce qu’il voudrait qu’on fasse. Claude a été un mari, un père, un grand-père, un frère, un beau-père, un ami, un collègue, un beau-frère, un oncle en or. J’ai eu de la chance d’avoir un père attentionné et dévoué comme lui. J’ai appris beaucoup de lui. J’ai acquis de belles valeurs entre autres. Je savais que la santé et l’amour sont de grandes richesses. Le reste est futile. Cette épreuve m’en a davantage fait prendre conscience. Marchons, courons, dansons, amusons-nous en étant conscient de notre privilège d’être en santé et ayons une pensée pour ceux qui ne peuvent plus le faire. Profitons de la vie jusqu’au bout, comme papa l’a fait. Soyons bienveillants aussi. Bon voyage papa géant et merci pour tout. Ta fille, Mélanie